Bandeau
Nature Québec
Les splendeurs de la nature sauvage

Au menu du blogue, la nature du Québec au fil des saisons, expédition en kayak camping, matériel d’expédition, kayak pliant Klepper à voile, Passe-montagne mon Land Rover série 3, balade et pêche en canoë, camping, faune et flore, survie, vie sauvage, cuisine sauvage, vie en tipi et joie et bonne humeur !

Le gazogène

Pour des raisons écologique et d’économie, je vais construire un gazogène pour mon 109 lorsqu’il sera restauré.

Article mis en ligne le 14 septembre 2015
dernière modification le 14 décembre 2015

par Christian
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

 Histoire

Le Gazogène, inventé au XIXe siècle, est un appareil permettant de produire un gaz combustible à partir de matières solides et combustibles tels que bois, charbon de bois, coke ou anthracite, permettant d’alimenter des moteurs spéciaux, dits à gaz pauvres, des moteur à explosion classiques ou bien des chaudières.

Ce système (sous la forme mise au point par Georges Imbert) fut utilisé couramment pour pallier l’absence de carburant automobile pendant la période de l’occupation allemande. C’est en effet un appareil simple à fabriquer, ne demandant que des matériaux faciles à se procurer.

Le principe du gazogène est de provoquer une combustion incomplète du bois ou du charbon, en contrôlant l’alimentation en air du foyer, de manière à produire des gaz combustibles tel que CO (Monoxyde de carbone), H2 (dihydrogène), et CH4 (méthane).

* 2C + O2 = 2CO + 58000cal
* C + O2 = CO2 + 97000cal
* 2CO + O2 = 2CO2 + 136000cal
* CO2 + C = 2CO + 38000cal

Dans certains cas, on injecte de faibles quantités d’eau dans l’air de combustion, pour qu’elle soit craquée et produire de plus grandes quantités d’hydrogène (obtention de gaz mixte), suivant les formules :

* C + H2O = CO + H2 - 28000cal
* C + 2H2O = CO2 + 2H2 - 18000cal
* CO + H2O = CO2 + H2 + 9400cal

Source Wikipedia

Traditionnellement, les véhicules fonctionnaient au charbon de bois ou au bois.
Actuellement, il est aisé de trouver des granules de bois ou d’en fabriquer qui font un excellent combustible pour gazogène.

 Le projet

Je veux depuis de nombreuses années rouler avec un véhicule écologique, non polluant. J’ai exploré toutes les voies, biodiesel, électricité... J’avais écarté le gazogène pour explorer des voies plus à la mode. J’ai vu un land électrique aux USA, un 88 avec 80 km d’autonomie et pour pouvoir aller loin, il faut lui adjoindre un groupe électrogène et la on repart dans le pétrole... et avec la remorque qui suit et le groupe électrogène pour recharger les batteries... Le poids supplémentaire est important, les batteries ont une durée de vie limitée et sont une grosse source de pollution. De plus d’après mes calculs, c’est impossible à rentabiliser, cher à convertir et c’est dangereux. Si on met les doigts où il ne faut pas, c’est l’électrocution !

J’ai pensé aux biodiesels et aux huiles végétales. Ça marche, mais il y a des problèmes de lubrification du moteur, l’huile moteur se dégradant plus vite. On peut résoudre ce souci en démarrant au gasoil en partie, il y a des problèmes de réchauffage de l’huile (surtout par moins 20 / moins 30 ... ) et pour moi, le plus gros souci est de produire mon huile pour pas cher, car ici les huiles végétales sont plus chères que le gasoil ! En plus, il me faut virer mon moteur essence et acheter un diesel, ici c’est rare et cher.

Donc quoi que je fasse, je reviens toujours au gazogène. En m’instruisant sur le sujet, en regardant ce qui ce fait dans divers pays, j’ai découvert un procédé fiable, peu onéreux et non polluant. Je peux le fabriquer ou acheter le générateur, je peux l’adapter et fabriquer facilement mon carburant. En plus, il n’y a pas de modifications à faire sur le moteur essence.

Je pencherais pour un gazogène inox sur remorque dans ce style :
http://www.ekomobiili.fi/Tekstit/woodgas_as_fuel.htm que je pourrais me fabriquer.

On trouve des livres, des plans de fabrication sur internet

J’ai tout mon temps, je vis à la campagne et je préfère vivre au rythme de mon gazogène qui me coûte peu à fabriquer et à opérer que bosser comme un malade pour acheter sans cesse des voitures plus écokékechose, jetable, dépendante des technologies et de la grosseur de mon portefeuille. Mes vieux lands me satisfont et un disco v8 devrait aussi pouvoir rouler au gazo sans soucis.

Donc je vais me lancer dans l’aventure dès que le 109 roulera.

À suivre...

 Photos

 Plans et schémas

 Exemples de fabrication

P.S. :

Lu 14503 fois sur l’ancien site


Forum
Répondre à cet article

Au fil des saisons

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir

Actualités

0 | 4 | 8

Le Porc-épic d’Amérique (Erethizon dorsata)

C’est le printemps, les rivières sont en crue partout, car il a beaucoup plu. (...)

Excursion aux champignons

Les 12 et 13 mai prochains aura lieu l’événement 24 heures de science. Plus de (...)

Inondations et Urubu à tête rouge

Je fais une petite promenade cet après midi. Il fait beau et la rivière est (...)

Première chaleur printanière

Aujourd’hui il faisait grand soleil, ciel bleu. Nous sommes partis jumelles (...)



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2006-2017 © Nature Québec - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.9
Hébergeur : Voillemont Christian