Bandeau
Nature Québec
Les splendeurs de la nature sauvage

Au menu du blogue, la nature du Québec au fil des saisons, expédition en kayak camping, matériel d’expédition, kayak pliant Klepper à voile, Passe-montagne mon Land Rover série 3, balade et pêche en canoë, camping, faune et flore, survie, vie sauvage, cuisine sauvage, vie en tipi et joie et bonne humeur !

Le jardin naturel

Le jardin nous permet de produire épices, légumes, fruits pour nous nourrir une partie de l’année avec des produits sains et naturels.

Article mis en ligne le 12 janvier 2016

par Christian
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Nous avons planté des arbres fruitiers, des petits fruits, des légumes que nous faisons pousser avec des fortunes diverses sans aucun herbicide, pesticide ou autres. La seule concession au progrès est le motoculteur qui sert à la préparation des sols au printemps.

Nous visons l’autonomie alimentaire, avec des produits sains et naturels que nous cultiverons nous-même. Il va donc falloir repenser notre jardin et l’aménager en conséquence afin qu’il soit facile à entretenir, rationnel et productif.
Nous utilisons le fumier de nos ânes comme engrais et du bois raméal fragmenté comme paillis avec beaucoup de succès.

 Cultures actuelles :

Asperges, rutabagas, navets, rhubarbe, haricots verts et jaunes, concombre, tomates, maïs sucré, salades, bettes à cardes, radis, oignons, pomme de terre, fraises, framboises, courgettes, persil, thym, mente, piments, poivrons, carottes, citrouilles, courges...

Depuis 2008 donné en exemple, le jardin a grandi et est plus productif. Pour chaque culture, nous avons plusieurs variétés et nous échelonnons les plantations pour avoir des récoltes tout l’été.

 Une saison de jardinage ( année 2008)

Le but du jardin est de produire assez pour nourrir quatre personnes pendant un an.
La nourriture sera congelée ou mise en conserve. L’année choisie comme exemple illustre les risques du jardinage, gelées tardives, pluies torrentielles...

Préparation des sols et fumure :

Entre les 100 mètres de massif de fleurs et le jardin, c’est plus de 150 brouettes de fumier d’âne qui ont été utilisées.
Le sol est sablonneux et par endroits, c’est presque du sable pur.
À force d’ajouter du fumier année après années le sol, c’est bien amélioré.
Nous utilisons aussi pour faire des paillis du bois raméal fragmenté (BRMF).
Les terres ont été retournées au motoculteur. Dans un avenir proche, nous devrions labourer avec nos ânes.
Le motoculteur étant en panne en automne, les sols n’ont pas été préparés à l’avance et semé d’un engrais vert comme je le fais habituellement. Le labourage a donc été fait au printemps. Le printemps étant frais et pluvieux, les herbes ne sèchent pas et repartent... Il faudrait donc rapidement une période chaude et ensoleillée et un petit coup de labour pour tuer les herbes qui ont survécu au labour.

Nous avons mis en culture :

  • La totalité du jardin de l’année dernière
  • Une nouvelle parcelle qui a servi de " pourrissoir ’ pendant plusieurs années d’une surface équivalente.
  • Ces deux parcelles accueilleront nos légumes tels que haricots, salade, rutabaga, carottes, tomates, concombres, ....
  • Un parc d’hiver des ânes a été labouré. Le sol est riche et il accueillera des citrouilles, mais, potirons, ...

Les plantations ont commencé début mai. Pour le moment, on ne plante que ce qui ne craint pas un gel léger car nous avons eu des températures négatives de nuit début mai et les risques de gel sont toujours présents.

Travaux de jardinage de Mai :

2 mai :

Plantation des oignons et de rutabagas (navets). Plantations de fleurs vivaces et annuelles (semis)

5 mai :

Plantation de petits pois. Mise en place d’un grillage pour palisser les petits pois. Les premières asperges sont sorties mais ont gelé. Cela a arrêté net leur croissance.

6 mai :

Plantation de salades.

Bilan au 21 mai :

70 mètres de haie de canas et de tournesols ont été plantée.

Les fleurs vivaces et annuelles ont été transplantées ou semées.
Des gaillardes qui poussaient dans le gazon ont été replantées dans des platebandes.

Les oignons poussent magnifiquement.

Les petits pois sont sortis en partie ainsi que des radis. Les rutabagas sont sortis mais végètent sans pousser. Il y a eu plusieurs gelées nocturnes ainsi que des nuits très froides et des journées fraîches et pluvieuses qui ont détruit certains semis. La salade pousse lentement mais pousse.

Les haricots, patates, courgettes, concombres, bettes à cardes, maïs, citrouilles, courges, ... sont plantés ou en instance de l’être.

Gel tardif

Plusieurs épisodes de gel tardif entre le 27 mai et le 11 juin ont compromis les semis et obligé à ressemer des parcelles.

Pluies abondantes en juin

De fortes pluies continuelles ont perturbé les opérations de désherbage manuel et ont ruinées des semis.

Bilan au 4 juillet

Le jardin est complètement semé et les récoltes commencent. Nous avons fini nos derniers semis aujourd’hui.

Les courgettes, haricots, tomates, pois, ... sont en fleurs.

Nous avons mangé nos premières salades et la première courgette devrait finir dans notre assiette demain ou après-demain.

Des épisodes de gel tardif et des pluies incessantes ont ruiné certains semis. Les haricots ont levé à 60 % ou ont gelé. Nous avons ressemé dans les trous .

Nous observons une invasion de doryphores sur des plantes sauvages, sur des courgettes, tomates et bien sur sur les patates ! Nous les récoltons à la main.

Le désherbage cette année est difficile car les pluies incessantes favorisent les mauvaises herbes.

Malgré tout, l’année est bonne et les récoltes sont excellente malgré les incidents climatiques.

 Récoltes

Des le dégel du sol on mange des topinambours.
Les asperges arrivent en mai ainsi que la rhubarbe.
Les salades et radis, plantés en serre se récoltent à partir de mi mai.
Les premiers haricots, courgettes... arrivent mi juillet.
Les récoltes s’échelonnent ensuite jusqu’au premier gel.

Je vais essayer de trouver une serre plus grande pour récolter plus tôt et prolonger les récoltes.

Nous avons récolté pour l’essentiel :
  • - Des oignons
  • - cinq sortes de haricots, deux de pois.
  • - Six sortes de citrouilles
  • Du maïs sucré
  • Trois variétés de bettes à carde
  • une grosse quantité de topinambours et de patates
  • Trois variétés de tomates
  • deux variétés de concombres
  • de la salade
  • des rutabagas (navets).
  • deux variétés de courgettes
  • des radis
  • des carottes
  • des pommes (3 variétés)
  • des fraises
  • des framboises.

 Le jardin au 4 juillet en photos.

Le jardin est fait à la main sans engrais autre que le fumier des ânes et sans pesticides, désherbants ou autres tout est 100 % naturels.

Oignons avec au fond les topinambours et à droite les rutabagas et carottes.

Dans une partie en jachère, nous avons creusé trois tranchées de 70 cm sur 6 m dans lesquelles nous mettons tous nos déchets végétaux, mauvaises herbes, résidus de tonte, ... lorsque cela sera pourri, un bon labour et on plante...

Les courgettes faites sur une ancienne jachère avec pourrissoir comme expliqué ci-haut. On aperçoit une famille de doryphores sur la première feuille à droite de l’image.

Les plantations du jour (4 juillet 08). Terre préparée au motoculteur électrique.

Les topinambours avec au premier rang des tournesols.

Une partie du potager avec la pergola en construction.

Les haricots victimes du gel. Les tomates à droite.

Les tomates ont leurs premières fleurs. Les tuteurs métalliques sont insuffisants pour soutenir les plants de tomates. Nous allons les renforcer. Nous planerons deux piquets de clôture à chaque extrémité du rang et nous soutiendrons les tuteurs avec un câble métallique fixé aux piquets de clôture.

Les patates.

Encore des topinambours avec des tournesols au premier rang.

Salades, carottes, topinambours, rutabagas, ...

Projets :
  • Planter plus d’arbres fruitiers tels que pommiers, poiriers, cerisiers, noyer, prunier.
  • Augmenter l’espace réservé aux petits fruits tels que fraises et framboisiers.
  • Construire une serre pour produire nos plants et certains légumes hors saison.
  • Planter des haies pour protéger le jardin des vents dominants.
  • Cultiver des salades, tomates, concombres en aquaponie pour avoir des légumes frais en hiver

Forum
Répondre à cet article

Au fil des saisons

Dans la même rubrique

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir

Actualités

0 | 4 | 8

La chasse aux aurores boréales

Je viens de passer u mois à Kuujjuaq. Toutes les nuits j’ai guetté les (...)

Première sortie de Momovik dans la toundra

Momovik, le land rover série 3 de 1974, est arrivé à Kuujjuaq au Nunavik par (...)

Le boeuf musqué - Ovibos moschatus

Depuis 15 jours, je cherche, les bœufs musqués.

On a été dans une zone (...)

Au pays des cèpes et des lichens

Samedi 19 août, Momo m’amène visiter son camp. Après 15 km dans la Taïga, nous (...)



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2006-2017 © Nature Québec - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31
Hébergeur : Voillemont Christian