Bandeau
Nature Québec
Les splendeurs de la nature sauvage

Au menu du blogue, la nature du Québec au fil des saisons, expédition en kayak camping, matériel d’expédition, kayak pliant Klepper à voile, Passe-montagne mon Land Rover série 3, balade et pêche en canoë, camping, faune et flore, survie, vie sauvage, cuisine sauvage, vie en tipi et joie et bonne humeur !

Les Chutes Coulonge au printemps

Le 7 avril 2007, aux chutes Coulonge, il y avait une chasse aux oeufs de Pâques. Nous y avons été pour admirer les chutes gonflées par la fonte des neiges.

Article mis en ligne le 7 avril 2007
dernière modification le 16 décembre 2016

par Christian
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Arrivés aux chutes, nous nous rendons directement vers les passerelles et belvédères pour admirer les chutes gonflées par l’eau de fonte des neiges.

Il y avait des jeux pour les enfants sous un chapiteau ainsi que des animations et des jeux divers.

Nous prenons le chemin qui nous mène en amont des chutes.

La vapeur d’eau a gelé et entoure d’une gangue de glace la végétation autour des chutes.

La rivière est gonflée par la fonte des neiges et il est rare d’y voir autant d’eau.

Nous prenons les passerelles et allons sur l’île pour voir les chutes sous différents angles.

L’eau pulvérisée par la force des chutes forme un brouillard qui par moment empêche de voir les chutes et le belvédère qui les domine.

Nous nous dirigeons vers la glissoire à billot.

De la glissière à billot, on devine le canyon qui enserre la rivière.
Nous nous dirigeons maintenant vers le belvédère principal en revenant sur nos pas.

Ça bouillonne pas mal...

Du milieu de la passerelle, on aperçoit le belvédère qui est face à la grande chute.

Pour y accéder, on prend des escaliers pour mieux redescendre ensuite.

Le long du chemin, on a quelques points de vue sur les chutes.

Les Chutes Coulonge au printemps

Un peu trop remuant pour pêcher la truite non ?

Nous voici arrivés au belvédère qui est face à la chute.

Les Chutes Coulonge au printemps

La grande chute est couverte de neige de glace et de givre.

Les Chutes Coulonge au printemps

Des stalactites de glaces de toute beauté couvrent la roche et les falaises avoisinantes.

Nous voici au début du canyon.

Le canyon qui suit la chute fait un bon kilomètre. Il est dans une faille géologique importante.

On reprend les chemins vers d’autres belvédères.

On jette un oeil sur le canyon de temps en temps.

En été avec peu d’eau, le canyon est totalement différent, on y aperçoit de nombreuses marmites creusées par la force des eaux.

Arrivé au chalet des chutes, un lapin offre des œufs de Pâques aux enfants

Un arrêt au chalet pour les déguster et on rentre...

P.S. :

Page créée le 08/04/2007 et lue 2919 fois sur l’ancien site


Forum
Répondre à cet article

Au fil des saisons

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir

Actualités

0 | 4 | 8

Aurores boréales dansantes

Je reçois les alertes des sites de météo spatiale concernant les apparitions (...)

Le Porc-épic d’Amérique (Erethizon dorsata)

C’est le printemps, les rivières sont en crue partout, car il a beaucoup plu. (...)

Excursion aux champignons

Les 12 et 13 mai prochains aura lieu l’événement 24 heures de science. Plus de (...)

Inondations et Urubu à tête rouge

Je fais une petite promenade cet après midi. Il fait beau et la rivière est (...)



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2006-2017 © Nature Québec - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.11
Hébergeur : Voillemont Christian