Bandeau
Nature Québec
Le blogue nature de Christian Voillemont

Au menu du blogue nature de Christian Voillemont : la nature du Québec au fil des saisons, aventures en Guyane, balades au Nunavik, expédition en kayak camping, matériel d’expédition, kayak pliant Klepper à voile, Passe-montagne mon Land Rover série 3, balade et pêche en canoë, camping, faune et flore, survie, vie sauvage, cuisine sauvage, vie en tipi et joie et bonne humeur !

Couleuvre rayée

Aux premiers rayons de soleil, une dizaine de couleuvres rayées sortent de leur hibernation.

Article mis en ligne le 13 avril 2009
dernière modification le 20 juin 2016

par Christian
Visites : 1190 - Popularité :
4%
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

 La couleuvre rayée ou serpent jarretière :

Mesurant jusqu’à un mètre de long, la couleuvre rayée ou Thamnophis sirtalis est certainement le serpent le plus commun au Québec. Facile à reconnaître, elle a trois rayures jaunes longitudinales sur un fond sombre, une rayure au-dessus du dos et une de chaque côté. Elle vit dans les champs, les friches, le bord des rivières et en forêt. Il lui arrive même de monter aux arbres.

Elle se nourrit de batraciens, petits rongeurs, insectes... mais 90 % de son alimentation est constituée de batraciens, têtards, salamandres.

Lorsqu’elle est menacée ou attaquée par un de ses prédateurs (raton laveur, moufettes, renard, hérons, aigles...) elle se dresse, se gonfle se tortille en émettant un liquide nauséabond.

Elle hiberne toujours au même endroit dans une cavité du sol et un hibernacle peut abriter plusieurs dizaines, voire centaines de couleuvres. Elle rayonne dans un rayon de 14 km autour de son hibernacle et y revient année après année.

La reproduction se fait au printemps. La femelle libère des phéromones qui attirent des mâles en grand nombre. Il est courant d’observer une masse entrelacée d’une dizaine de mâles autour d’une seule femelle ! La couleuvre est ovovivipare et met bas entre fin juillet et fin septembre. Selon l’âge et la taille de la femelle il peut y avoir de 10 à 40, voire plus, petits par portée. La maturité sexuelle des couleuvres rayée arrive entre deux et trois ans.

 Observation du 13 avril 2009

Lundi 13 avril, le soleil est magnifique. Arnaud joue au ballon dans un champ et se retrouve nez à nez avec un gros nœud de serpents entrelacés. Il m’appelle, j’arrive au galop et constate ce spectacle insolite. Une dizaine de couleuvres rayées entrelacées se prélasse au soleil à proximité d’un terrier de marmotte abandonné. J’examine les entrées du terrier et J’en vois d’autre. Je demande à Arnaud pas rassuré de surveiller les bestioles pendant que je pars ventre à terre chercher caméra et appareil photo.

Je reviens, une partie des serpents se sont cachés dans un trou de marmotte proche, les autres restent immobiles au soleil. Je m’accroupis et je fais quelques photos et vidéos. Pendant que je filme immobile, à genou, trois me passent entre les jambes, mais rassurer vous, elles sont totalement inoffensive et au contraire très utile.

Tous les jours j’y retourne et j’en vois chaque fois. Les plus grandes mesurent au moins 70 cm.

 Voici quelques photos de ces magnifiques couleuvres :

couleuvre rayée ou serpent jarretière couleuvre rayée ou Thamnophis sirtalis couleuvre rayée ou serpent jarretière couleuvre rayée ou Thamnophis sirtalis couleuvre rayée ou Thamnophis sirtalis
P.S. :

Page lue 27 981 fois sur l’ancien site.


flèche Sur le web : Reproduction des couleuvres rayées

Forum
Répondre à cet article

Au fil des saisons

Évènements à venir

Pas d’évènements à venir

Actualités

0 | 4 | 8

La serre

Cette année, j’ai décidé de cultiver dans la serre mes légumes mais dans des (...)

Les loutres et le Klepper sur l’Outaouais en crue

Première sortie en Klepper de l’année le 9 mai 2018 vers 17 h, la rivière est (...)

Premières fleurs et balade en canoe en forêt inondée.

Ça y est, le printemps est là !

Les premières fleurs sont sorties et les (...)

Jour de neige, BBQ et aurore boréale

Il a neigé. Ce matin, au réveil, c’était féérique ! La neige recouvrait tout. (...)

Celui qui a inventé le bateau a aussi inventé le naufrage.” Lao-Tseu

pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce RSS

1997-2018 © Nature Québec - Tous droits réservés
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.0.99
Hébergeur : Voillemont Christian