Bandeau
Nature Québec
Le blogue nature de Christian Voillemont

Au menu du blogue nature de Christian Voillemont : la nature du Québec au fil des saisons, aventures en Guyane, balades au Nunavik, expédition en kayak camping, matériel d’expédition, kayak pliant Klepper à voile, Passe-montagne mon Land Rover série 3, balade et pêche en canoë, camping, faune et flore, survie, vie sauvage, cuisine sauvage, vie en tipi et joie et bonne humeur !

logo article ou rubrique
Balade en raquette sur l’Outaouais
Article mis en ligne le 21 février 2016
dernière modification le 18 mars 2016

par Christian

Nous partons nous promener en raquette dans une petite baie où nous pêchons le brochet, les achigans, les dorés en été au milieu d’une riche végétation aquatique.

De ce milieu grouillant de vie en été, on ne voit en hiver que quelques typhas, dressés fièrement au milieu des glaces telles des sentinelles végétales qui veillent l’arrivée du printemps. Quelques huttes de rats musqués mettent un peu de relief et sont régulièrement visitées par des petits prédateurs.

Par curiosité, nous décidons de suivre quelques traces.

Qui malgré des détours nous mènent à la rivière.

Nous sommes arrivés sur la rivière, nous suivons toujours la piste toute fraîche.

Elle se divise, s’entrecroise, manifestement, c’est toujours le même animal qui est parti de droite et de gauche, revenant sur ces pas pour mieux repartir en avant. Quelle piste suivre ?

Maintenant, nous suivons les traces d’un écureuil roux.

L’écureuil a traversé la rivière en faisant des bonds de prés d’un mètre. En terrain découvert, il est vulnérable et pressé.
Dés qu’il est arrivé à proximité d’arbres, il s’est remis à marcher normalement.

Soudain, des myriades de diamants virevoltent autour de nous. Ce sont des cristaux de glace qui tombent du haut des arbres tels des confettis un jour de fête, c’est splendide.

Brillant joue dans la neige et suit les pistes des animaux sauvages avec grand intérêt.

Des sources qui coulaient encore il y a deux jours ont gelé.

Nous pouvons voir plusieurs huttes de rats musqués.

Il est tard, mais le côté ombragé de la berge est encore couvert de givre.

Nous sommes arrivés au bout de la baie, nous faisons demi-tour et nous rentrons.

Antoine plein d’énergie fait la course avec Brillant.

De gros bourgeons, bien gonflés de sèves attendent avec impatience l’arrivée prochaine du printemps.

Un petit arrêt pour profiter de la douce caresse du soleil

Et on reprend le chemin de la maison. Comme marcher c’est trop facile.. Antoine court...

C’était trop bien, on repart demain...


Actualités

0 | 4 | 8

Comète 46P/Wirtanen

Craignant que des nuages me privent de l’observation de la pluie s’étoile (...)

Balades en quad à Kuujjuaq

« Faisons tous un vœu, un vœu fou et grandiose et consacrons cette année 2019 à (...)

Festin d’oiseaux hivernal

Il fait froid, moins 10, il fait gris avec de temps en temps un rayon de (...)

Le kayak pliant d’expédition Klepper en Guyane

Idéal pour les raids aventures, il a fait les preuves de sa robustesse lors (...)