Bandeau
Nature Québec
Le blogue nature de Christian Voillemont

Au menu du blogue nature de Christian Voillemont : la nature du Québec au fil des saisons, aventures en Guyane, balades au Nunavik, expédition en kayak camping, matériel d’expédition, kayak pliant Klepper à voile, Passe-montagne mon Land Rover série 3, balade et pêche en canoë, camping, faune et flore, survie, vie sauvage, cuisine sauvage, vie en tipi et joie et bonne humeur !

logo article ou rubrique
Conte Cherokee : Les deux loups

descriptif

Article mis en ligne le 1er mars 2016
dernière modification le 15 octobre 2017

par Christian

LES DEUX LOUPS

Une fable amérindienne d’un auteur inconnu

qu’on raconte encore aujourd’hui

le soir autour du Feu sacré.

Un soir d’hiver, un vieil homme de la nation Cherokee se réchauffe doucement au coin du feu alors qu’entre brusquement Tempête-de-vent, son petit-fils. Il est de nouveau très en colère. Son jeune frère s’est montré encore injuste envers lui.

  • Il m’arrive aussi, parfois, dit le vieillard, de ressentir de la haine contre ceux qui se conduisent mal et surtout qui n’expriment aucun regret. Mais la haine m’épuise, et à bien y penser ne blesse pas celui qui s’est mal conduit envers moi. C’est comme avaler du poison et désirer que ton ennemi en meure. J’ai souvent combattu ce sentiment, car j’ai appris que la bataille entre deux frères, comme à l’intérieur d’une même nation, est toujours une bataille entre deux loups à l’intérieur de soi.

Le premier est bon et ne fait aucun tort. Il vit en harmonie avec tout ce qui l’entoure et ne s’offense pas lorsqu’il n’y a pas lieu de s’offenser. Il combat uniquement lorsque c’est juste de le faire, et il le fait de manière juste.

Mais l’autre loup, hum…. celui-là est plein de colère. La plus petite chose le précipite dans des accès de rage. Il se bat contre n’importe qui, tout le temps et sans raison. Il est incapable de penser parce que sa colère et sa haine prennent toute la place. Il est désespérément en colère, et pourtant sa colère ne change rien.

Et je peux t’avouer, Tempête-de-vent, qu’il m’est encore parfois difficile de vivre avec ces deux loups à l’intérieur de moi, parce que tous deux veulent avoir le dessus.

Le petit-fils regarde attentivement et longuement son grand-père dans les yeux

et demande :

  • Et lequel des deux loups va gagner, grand-père ?

Le grand-père cherokee sourit et répond simplement :

  • Celui que je nourris.

Légende transcrite par Gilles-Claude Thériault

à partir de diverses versions orales et écrites, en langue française et anglaise.


Actualités

0 | 4 | 8

Chasse-moustique naturel, les têtards !

Il y a une dizaine d’années, nous avons approfondi un petit marais qui (...)

Mai 2019, inondations, marmottes, froid, arrivée des oiseaux migrateurs

En mai les premières fleurs arrivent, Érythrone d’Amérique, trilles, jonquilles, (...)

Avril 2019, dindons, grues, cerf de Virginie ...

Ce mois d’avril 2019 sera dans les annales.

L’hiver ne finissait pas !

Sans (...)

Les innondations de 2019

Avec plusieurs semaines de retard, les beaux jours sont enfin là !

La (...)