Bandeau
Nature Québec
Les splendeurs de la nature sauvage

Au menu du blogue, la nature du Québec au fil des saisons, expédition en kayak camping, matériel d’expédition, kayak pliant Klepper à voile, Passe-montagne mon Land Rover série 3, balade et pêche en canoë, camping, faune et flore, survie, vie sauvage, cuisine sauvage, vie en tipi et joie et bonne humeur !

La grue du Canada

Des Grues du Canada (Grus canadensis), un grand échassier de la famille des gruidae, à proximité du Val à l’âne Val à l’âne.

Article mis en ligne le 1er août 2013
dernière modification le 27 décembre 2015

par Christian
logo imprimer

Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de voir une parade nuptiale de grue du Canada, dans un champ, près du Val à l’âne. Elles étaient 4 et c’était magnifique à regarder. Je n’avais pas de bon appareil photo et j’avais fait quelques photos et vidéos de basse qualité. Les oiseaux étaient très loin et l’observation était difficile.

Le 17 juillet 2008, puis le 18, je les revois au même endroit, cette fois elles ne sont que deux. Les grues sont à un bon 200, 250 mètres minimum et s’éloignent en marchant dès qu’elles nous voient. Pour ne pas les effrayer, on arrête le disco sur le bord de la piste et on prend les photos au téléobjectif.
L’appareil est un Panasonic Lumix DMC-FZ50. Le temps est pluvieux, il y a même un peu de brume et la luminosité faible.

Le 1 août 2013, j’en vois 5 dans un champ à 1 km de chez moi. J’ai cette fois un nikon coolpix P510.Avec son zoom de 1000 mm j’ai pu les observer, le photographier et les filmer malgré la distance.

La Grus canadensis en bref

La grue du Canada est un échassier facilement reconnaissable grâce à la tache rouge ornant la partie supérieure de la tête. Avec ses grandes pattes et son long cou, elle ressemble à un héron, mais son corps est gris. Elle est haute de plus d’un mètre et dotée d’une envergure de deux mètres. Outre son dessus de tête rouge vif, son menton, ses joues et sa gorge sont blancs et son bec est noir . Elle vit dans les prairies et zones humides du Canada et dans la toundra où elle niche. Omnivore, elle se nourrit de racines, de graines, d’herbes tendres, de petits fruits et de petites proies comme des mammifères, des poissons et des reptiles.
Elle niche dans la toundra. La grue du Canada est monogame et le couple construit un nid fait avec des branches, de roseaux...
La femelle pond généralement 2 oeufs. Les deux parents couvent les oeufs un mois.et élèveront les petits pendant une dizaine de mois. À l’âge de trois mois, les petites grues commencent à voler.

La grue est un excellent planeur qui tire profit des courants thermiques ascendants. Souvent, elle vole si haut qu’elle est invisible depuis le sol.

Photos du 1 août 2013 prises avec mon nikon Coolpix P510 à plus de 300 mètres.

Grues du Canada, Grus canadensis

Grues du Canada, Grus canadensis

Grues du Canada, Grus canadensis

Grues du Canada, Grus canadensis

Grues du Canada, Grus canadensis

Grues du Canada, Grus canadensis

Grues du Canada, Grus canadensis

Photos du 17 juillet 2008

Grues du Canada, Grus canadensis

En zoomant à fond, on les voit nettement mieux.

Grues du Canada, Grus canadensis

Grues du Canada, Grus canadensis

Grues du Canada, Grus canadensis

P.S. :

Page lue 12 048 fois sur l’ancien site.


1/5 Lire la suite ...
La chasse aux aurores boréales

Je viens de passer u mois à Kuujjuaq. Toutes les nuits j’ai guetté les aurores, les premières semaines, il y en avait tous les soirs mais très faibles. J’ai marché dans la nuit, cherchant des lieux sympa pour les photographier. Ce sont celle que vous pouvez voir dans les photos...

2/5 Lire la suite ...
La route de la Baie D’Ungava - la route de nulle-part

Au départ de Kuujjuaq, il existe une route surnommée “la route de nulle-part” qui devrait dans un avenir plus ou moins lointain se rendre jusque dans la baie D’Ungava jusqu’à Dry Bay où il pourrait y avoir un quai de déchargement pour les bateaux qui ravitaillent Kuujjuaq....

3/5 Lire la suite ...
Première sortie de Momovik dans la toundra

Momovik, le land rover série 3 de 1974, est arrivé à Kuujjuaq au Nunavik par cargo. Il a été déchargé sur une barge qui l’a conduit à Kuujjuaq. Toute une épopée !

Le premier jour de vacances de Momo, nous sommes partis sur les pistes nous promener. Tout d’abord, nous avons...

4/5 Lire la suite ...
Le boeuf musqué - Ovibos moschatus

Depuis 15 jours, je cherche, les bœufs musqués.

On a été dans une zone montagneuse de taïga, de toundra, ou Momo à vu des bœufs musqué il y a peu, on a regardé partout, personne…

Quelques jours après, ils ont été vu sur une colline près de la plage. On l’a arpenté en tous sens,...

5/5 Lire la suite ...
La Baie d’Ungava

Nous partons le 2 septembre avec Allen Gordon et son puissant bateau a la découverte de la rivière Koksoak jusqu’à l’entrée de la Baie d’Ungava. En cours de route, nous avons eu le bonheur d’observer une famille de bœufs musqués. Nous avons croisé de nombreux canots, vu des bateaux...

Forum
Répondre à cet article

Au fil des saisons

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir

Actualités

0 | 4 | 8

Balade dans la taiga devant chez Momo

Devant chez Momo à Kuujjuaq, il y a une grosse colline. Nous sommes partis (...)

Première sortie avec le kayak pliant Pouch RZ 85/3

Cet après midi, on a mis le pouch sur notre chariot porte kayak et on est (...)

La chasse aux aurores boréales

Je viens de passer u mois à Kuujjuaq. Toutes les nuits j’ai guetté les (...)

La route de la Baie D’Ungava - la route de nulle-part

Au départ de Kuujjuaq, il existe une route surnommée “la route de nulle-part” (...)



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2006-2017 © Nature Québec - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.35
Hébergeur : Voillemont Christian