Bandeau
Nature Québec
Les splendeurs de la nature sauvage

Au menu du blogue, la nature du Québec au fil des saisons, expédition en kayak camping, matériel d’expédition, kayak pliant Klepper à voile, Passe-montagne mon Land Rover série 3, balade et pêche en canoë, camping, faune et flore, survie, vie sauvage, cuisine sauvage, vie en tipi et joie et bonne humeur !

Pêche en ruisseau au Québec
Article mis en ligne le 6 février 2016

par Christian
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

La pêche en ruisseau combine le plaisir de la découverte, de l’exploration à celui de la pêche. Les ruisseaux que je fréquente sont peu ou pas pêchés. Il n’y a pas de chemins et il faut les suivre, passer les rapides, les chutes, traverser des canyons, des barrages de castors et c’est souvent sportif. En réalité, je pêche très peu, remettant à l’eau le poisson. J’adore surtout explorer, découvrir et la pêche est juste un prétexte pour partir explorer.

Cette année, il fait très sec. Deux mois sans pluie, des températures très chaudes, les sous-bois sont secs. Les grenouilles se sont réfugiées dans les ruisseaux et il y en a partout...

Pêcher dans l’eau est un vrai délice lors de ses grandes chaleurs.

J’ai attrapé avec des cuillères mouche en ultraléger quelques très gros crapets soleil, des achigans, des ménés, des truites de ruisseau. Mon hameçon est sans ardillon, ce qui me permet de remettre les poissons à l’eau sans blessures.

Partout des grenouilles me regardent. Le sol est tapissé d’écrevisses, je marche avec précaution pour ne pas en écraser.

J’arrête d’avancer car le sol descend. Il est parsemé de rochers glissants.

Je pêche à l’ultraléger. J’ai hésité à prendre ma canne à mouche. Je ne regrette pas mon choix.

J’ai un public nombreux qui m’observe.

Dans chaque veine de courant, des ouitouches agressifs attaquent ma cuillère.

Je parcours la rivière, passant des rapides, des radiers, des chutes, des barrages de castors et découvrant sans arrêt de nouveaux paysages.

Plus bas les paysages sont magnifiques. On dirait un torrent alpestre !

Les déplacements sont délicats. Le sol est tapissé de gros galets glissants et par endroits, chaque pas est acrobatique.

Malgré la sécheresse, certains ruisseaux coulent encore.

Je n’ai pas pris mon appareil-photo pour tout le parcours. J’avais peur de le casser. C’était glissant et périlleux par moments. La prochaine fois, je prends un sac à dos et un sac étanche et à l’abri des chocs.


Forum
Répondre à cet article
Pêche en ruisseau au Québec
Danik - le 2 mars 2017

Bonjour jaimerais savoir quel est le nom et/ou l’emplacement de se ruisseau et quel espece a tu peché ?

merci Danik

Pêche en ruisseau au Québec
Christian - le 3 mars 2017

Bonjour,

C’est la rivière Serpentine.

J’y ai déjà attrapé essentiellement des mulets et mulets à corne..

Au fil des saisons

Évènements à venir

Actualités

0 | 4 | 8

Fête Amérindienne du Pontiac

Activités traditionnelles et spirituelles

Vendredi 4 août 1977 (...)

Aurores boréales dansantes

Je reçois les alertes des sites de météo spatiale concernant les apparitions (...)

Le Porc-épic d’Amérique (Erethizon dorsata)

C’est le printemps, les rivières sont en crue partout, car il a beaucoup plu. (...)

Excursion aux champignons

Les 12 et 13 mai prochains aura lieu l’événement 24 heures de science. Plus de (...)



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2006-2017 © Nature Québec - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.15
Hébergeur : Voillemont Christian