Bandeau
Nature Québec
Les splendeurs de la nature sauvage

Au menu du blogue, la nature du Québec au fil des saisons, expédition en kayak camping, matériel d’expédition, kayak pliant Klepper à voile, Passe-montagne mon Land Rover série 3, balade et pêche en canoë, camping, faune et flore, survie, vie sauvage, cuisine sauvage, vie en tipi et joie et bonne humeur !

Pêche du brochet en d’automne
Article mis en ligne le 6 février 2016

par Christian
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Partie de pêche au brochet au vif sur le quai de la résidence de tourisme du Val à l’âne dans la rivière des Outaouais en mi-septembre.

Nous sommes le 15 septembre 2007, il est 15 heures, après un bon repas nous partons avec nos cannes à brochet pêcher au vif.
Le temps est couvert avec des éclaircies, il y a du vent et la température est fraîche. Les nuits sont noire, gage de bonne réussite à la pêche.

Nous sommes trois, et nous nous installons sur le quai devant chez nous dans le marais.

peche au brochet en automne01

Nous avons décidé de pêcher au vif ou au mort manié, le temps nous semble idéal pour cela.

Antoine pêche à la ligne au vers.

peche au brochet en automne02

À peine arrivé, une première touche, après une belle bagarre, nous sortons à notre grande surprise un achigan.

peche au brochet en automne03

Le premier achigan du Maurice !

peche au brochet en automne04

Une deuxième touche, une belle bagarre.

peche au brochet en automne05

Qu’est ce cette fois ci ?

peche au brochet en automne14

Un premier brochet.

peche au brochet en automne07

Qu’ Antoine s’empresse de sortir de l’eau avec précaution pour ne pas le blesser car nous le remettrons à l’eau, il est trop petit pour nous.

peche au brochet en automne08

Ensuite c’est le tour d’Antoine. Avec sa canne en bambou à 1 $, il attrape une très belle barbue de rivière. La bataille fût homérique... !

peche au brochet en automne09

Elle va être remise à l’eau, Antoine voudrait la manger ... ça sera pour une autre fois.

peche au brochet en automne10

Puis le bouchon d’une ligne à brochet s’affole et part à vive allure ...

peche au brochet en automne11

Encore un brochet.

peche au brochet en automne12

Une autre départ ... ferrage et en avant !

peche au brochet en automne13

Encore un brochet.

peche au brochet en automne14

Antoine est devenu expert en épuisette, il les trayate comme on dit en Lorraine comme un chef !

peche au brochet en automne15

Surprise, le brochet est borgne ! On le remet à l’eau avec précaution.

peche au brochet en automne16

Posant l’appareil photo, je pêche quand soudain une attaque violente. Je ferre. L’animal est de belle taille et se défend.

peche au brochet en automne18

Faire des photos en pêchant, ça c’est du sport...

peche au brochet en automne17

Voilà la bête qui va nous offrir un bon repas.

peche au brochet en automne19

Vous remarquerez les dents redoutables du brochet (pas celui avec les lunettes, l’autre avec les écailles !).

peche au brochet en automne20

Bilan de trois heures de pêche, 4 brochets, une barbue, un achigan, une perchaude, des crapets et perche soleil. Presque tous remis à l’eau.

P.S. :

Lu 15543 fois sur l’ancien site


1/5
La fin du grand tipi

Mon grand tipi, 24 pieds soit 7m30 de diamètre, c’est déchiré lors d’une tempête cet automne.
Les UV, l’humidité, les moisissures, le temps, elle avait un bon 15 ans, ont eu raison de sa résistance. Le vent a déchiré des pans entiers de la toile coté sud. J’ai ramassé des bouts de toile au sol. Ils se déchiraient comme du papier. La toile a perdu à certains endroits toute résistance. L’hiver, vu sa grande taille, il était impossible à chauffer et de ce fait peu utilisé.

Cela fait un grand vide. On y a mangé, fait la sieste, dormir, fait des fêtes, de la musique, des veillées… Au printemps on mettra un tipi plus petit à la place.

Nous sommes très tristes, car nous aimions beaucoup ce tipi. On verra pour en remettre un autre dans le futur mais avec une toile de meilleure qualité.

Le démontage a été bien plus facile que le montage. On a vidé l’intérieur, démonté tout ce qui pouvait l’être, il y avait des décorations suspendues un peu partout… on a démonté la jupe qui ceinturait le tipi. Les perches sont longues et lourde et d’un maniement difficile. On les a descendues une par une, rangées… puis est venu le moment de descendre la perche de toile. Elle est très lourde. On l’a dégagée du tripode, mise verticale et laissée tomber… la toile ne risquant plus rien ! En voyant la structure sans la toile, on voyait que sous les assauts des tempêtes qu’a affronté le tipi ces dernières années, les perches du côté ouest ont avancée de 50 cm pour certaines. Plusieurs fois, j’ai du les remettre en place. Une fois les trois perches de tripode au sol, l’espace nous a paru bien vide. On a rangé les perches pour une réutilisation future. On devra couper 20 à 30 cm de chaque perche, car la partie en contact avec le sol a pourrie et les repeindre avec de l’huile de lin au printemps. En examinant sur le tripode les cordes qui le retenait, on a pu constater que les cordes avaient glissé sur plus de 30 cm sur certaine perche. Pour bien faire, il faudrait démonter le tipi tous les ans, remettre les perches en place correctement mais la toile était tellement lourde qu’avec la panne du treuil de mon 4 × 4 qui me servait à la hisser je ne l’ai pas fait depuis plusieurs années.

En attendant de monter notre tipi de 15 pieds au printemps, j’ai fermé avec du plastic transparent l’espace de pique nique pour en faire un camp pour pique niquer l’hiver.

3/5
Balade dans la taiga devant chez Momo

Devant chez Momo à Kuujjuaq, il y a une grosse colline. Nous sommes partis l’explorer.
Nous avons gravi la colline, longé un premier lac.
Arrivé au sommet, nous avons décidé de partir explorer la vallée qui s’étendait devant nous. Après une descente parfois acrobatique, nous sommes arrivés dans une zone de tourbière.
On a dû se mouiller un peu les pieds… aucun passage au sec. Puis nous avons gravi la deuxième colline rocheuse. Arrivé au sommet, nous avons découvert des paysages magnifiques, lacs, toundra, taïga, à perte de vue. Nous avons continué notre périple et gravit une troisième colline, plus haute, rocheuse a souhait, plus abrupte. I y a des bleuets partout, des cèpes, des fleurs dans les endroits les plus inattendu. L’automne arrive, les arbustes rougeoient, c’est magnifique.

Nous voyons une grenouille dans un ruisseau, des traces d’animaux, quelques mésangeais, rapaces et corbeaux.

J’adore la taïga. On se croirait en montagne mais une montagne aplatie, on voit les traces des glaciers, les roches usées par le passage des glaciers, c’est impressionnant.

Certains endroits ressemblent a des jardins japonais. C’est zen !

Je pourrais marcher des heures, des jours… j’adore !

 <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='337' />  <br width='600' height='337' />  <br width='600' height='337' />  <br width='600' height='337' />  <br width='600' height='337' />  <br width='600' height='337' />  <br width='600' height='337' />  <br width='600' height='337' />
5/5
La route de la Baie D’Ungava - la route de nulle-part

Au départ de Kuujjuaq, il existe une route surnommée “la route de nulle-part” qui devrait dans un avenir plus ou moins lointain se rendre jusque dans la baie D’Ungava jusqu’à Dry Bay où il pourrait y avoir un quai de déchargement pour les bateaux qui ravitaillent Kuujjuaq. Actuellement les bateaux stationnent loin des quais et toutes les marchandises sont déchargés sur des barges sujettes aux aléas climatiques. Hiver précoce, vent, glace et le bateau repart sans décharger le matériel, les carburants… et revient au printemps suivant.

Momo m’invite à partir à sa découverte avec Momovik.

La route est belle. Elle traverse la toundra sur des hauteurs, par moment elle domine la rivière Koksoak et on peut voir dans le lointain de la Taïga et des lacs immenses. De toute beauté !
Au fur et à mesure que l’on progresse vers le Nord, les arbres deviennent plus petits, se ratatine et disparaissent totalement. On arrive proche de la limite des arbres. Le climat devient de plus en plus rude.

Mais, car il y a un mais… la route est pas mal cassante, gravillons, tôle ondulée (planche à laver au Québec) elle est destructrice pour les suspensions et pour les colonnes vertébrales…

Voici quelques photos, la vidéo arrive sous peu.

 <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />  <br width='600' height='450' />

Forum
Répondre à cet article

Au fil des saisons

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir

Actualités

0 | 4 | 8

Jour de neige, BBQ et aurore boréale

Il a neigé. Ce matin, au réveil, c’était féérique ! La neige recouvrait tout. (...)

Dégel, innondation puis glaciation...

Les températures jouent au yoyo.

Après les grands froids de la période des (...)

Fin d’hiver

Quelques images de dindons, Cerfs de Virginie, perdrix... lors d’un redoux (...)

Octoberfest 2017

Comme tous les ans, nous nous sommes rendu à l’octoberfest à Ladysmith.

Nous (...)



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce RSS

2006-2018 © Nature Québec - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.49
Hébergeur : Voillemont Christian